FR0035 Super Mystère B2 Early

Historique :
Après les succès de l'Ouragan, du Mystère II et du Mystère IVA, Dassault fait évoluer le Mystère IVB et obtient le Super Mystère B1 (moteur Avon) et B2 (moteur Atar 101). Le prototype du SMB2 fait son premier vol le 15 mai 1956 à Villaroche aux mains de Gérard Muselli. Il est le premier appareil européen supersonique en vol horizontal (hors URSS).

 Le SMB2 est commandé le 29 mars 1955 et est produit en 178 exemplaires entre 1957 et 1959, il équipe les 5 ème, 10 ème et 12 èmes escadres de chasse et est également utilisé par le CEAM, les bases-écoles 701 et 721 et le Centre d'Essais en Vol.

La 10 ème EC (Creil) comprend les escadrons 01/10 Valois (couleur distinctive bleue) et 02/10 Seine (rouge). Les deux escadrilles du 01/10 gardent des traditions de 14-18, la SPA 84 « Tête de Renard » et la SPA 93 « Canard à col vert ». Quatre SMB2 du 01/10, dont un perdu à l'aller, participent à la croisière OTASE en février 1961, et rejoignent Bangkok. Le 02/10 Seine conserve les traditions du « Cercle de Chasse de Paris ». La 10 ème EC emploie des SMB2 entre mai 58 et juillet 74.

La 12 ème EC de Cambrai est formée des escadrons 01/12 Cambrésis (rouge) et 02/12 Cornouaille (vert). Le 01/12 porte les insignes de la SPA 162 Tigre et de la Spa 169 Guêpe, ce qui lui permet de participer aux « Tiger Meets » et donne lieu à des peintures spectaculaires. Le Cornouaille emploie les insignes du scorpion et de la tête de dogue. Le SMB2 est en service dans l'escadre entre avril 59 et novembre 77.

La 5 ème EC d'Orange-Caritat utilise les SMB2 entre février 61 et septembre 66. Elle comprend les escadrons 01/05 Vendée (rouge) et 02/05 Île de France (bleu), héritier des traditions du Sqn 340 de la RAF.

L’État d'Israël passe une commande de 24 SMB2, qui sont livrés à partir de 1958 et participent aux combats de la guerre des Six Jours.

Les appareils français sont initialement métal naturel avec éclair de fuselage, saumons et quelquefois flèche de dérive aux couleurs distinctives. Trois SMB2 de retour d'Israël gardent leur camouflage local, puis un essai de camouflage Vietnam est mené par Dassault sur neuf avions, enfin certains SMB2 adoptent un camouflage standard.

Spécifications : chasseur monoplace. Moteur : turboréacteur SNECMA ATAR 101 G3 de 4400 kgp avec post-combustion. Envergure 10,52 m, longueur 14,13 m, surface alaire 35 m2. Vitesse maximale 1 220 km/h, plafond 14 800 m, masse à vide 6 956 kg. Armement interne : 2 canons DEFA 552 de 30 mm. Armement externe : bombes, roquettes, 2 missiles air-air.

Documentation :

  • Les chasseurs Dassault Ouragans, Mystères et Super-Mystères - Cuny - Docavia
  • Super Mystère B2 en service dans l'Armée de l'Air - Liebert, Moreau, Defever - EM37 Editions
  • Ciel de Guerre 26 - La Force Armée Israélienne (III) - Janvier 2015
  • Ciel de Guerre xx - La Force Armée Israélienne (IV) - parution annoncée pour mars 2016

Camouflages :

  • SM B2 n°110 codé 10-SB, EC 01/10 "Valois", Creil, 24/04/59 au 20/11/64, participe à la croisière OTASE
  • SM B2 n°156 codé 12-ZL, EC 02/12 "Cornouaille", Cambrai, septembre 59 au 23/11/67
  • SM B2 n° 60 codé 5-NJ, EC 01/05 "Vendée", Orange-Caritat, 03/05/61 au 04/05/64.

Tests shots : Les images des tests shots nous sont parvenues (27/03/2018)

 

 

 

 

 

Voir les vues 3D disponibles plus bas. Le nez, de forme complexe,  a été fait en une seule pièce (sur demande de maquettistes français) :

 

Nous envisageons de produire avec Special Hobby quatre boîtes de cet appareil (deux boîtes avec appareils français, une boîte avec appareils israélien à moteur ATAR 101 G-2, une avec appareils à moteur P&W J-52 (Israel, mais peut-être aussi Honduras).

Vues 3D :